Les spécialités culinaires de Cuba

Île sur laquelle les influences culturelles et ethniques sont très perceptibles, Cuba en plein cœur des Caraïbes nourrit sa gastronomie de saveurs subtiles et colorées provenant de tous horizons. Lors d’un séjour sur « l’île crocodile » il convient de se laisser tenter par des saveurs subtiles aux allures parfois exotiques.

Les notes salées

La cuisine cubaine est un mélange subtile de plats constitués de viande ou de poissons et autres crustacés traditionnellement accompagnés de manioc, de patates douces, de riz ou encore de haricots noirs. Ces plats sont bien évidemment relevés par des épices aux saveurs des plus subtiles comme le safran, le cumin ou encore l’origan.

Aussi colorée que savoureuse, la cuisine cubaine propose de très nombreux plats.

  • Les plats de viande : la majorité des plats de viande est préparée sous la forme d’un ragoût permettant à cette viande mijotée de prendre toutes les saveurs et les arômes que peuvent apporter les épices. De nombreux plats sont élaborés à base de porc, de bœuf très souvent servi sous forme de viande hachée accompagnée de haricots rouges ou noirs. La grande originalité, servie principalement dans la région de Guamá ou Girón, est la viande de crocodile. Un met rare, mais excellent à servir avec de l’ananas.
  • Les poissons et crustacés : avec sa façade donnant sur la mer des Caraïbes, il n’ y a rien de surprenant à ce que la cuisine cubaine comporte beaucoup de poissons ou de plats de crustacés. Préparée de multiples façons, la langouste est par exemple l’un des produits phares des restaurants de l’île. Si dans les restaurants on a tendance à vouloir les servir avec des préparations épicées, les pêcheurs s’accordent à dire qu’elles sont meilleures fraîches ou légèrement grillées. Ceci se vérifient également avec les poissons. A peine débarqués du bateau qu’ils sont déjà cuisinés. Peut-on rêver d’un meilleure qualité de fraîcheur ?

Les douceurs sucrées

les desserts entrant dans la cuisine de Cuba sont très souvent élaborés à partir de fruits frais et de pâtisseries des plus délicieuses. Il faut dire que la production de canne à sucre y est pour beaucoup et fait donc partie de la culture cubaine.

  • L’ananas : ce fruit fait partie des incontournables. On le retrouve un peu servi “à toutes les sauces “, qu’il constitue un véritable dessert ou qu’il soit la base d’un plat sucré salé, comme “l’ananas farci à la cubaine”.
  • le flan cubain : il fait partie des desserts les plus communs à Cuba. Confectionné avec du lait concentré, des œufs et des arômes de vanille, on lui rajoute souvent une petite toque de caramel pour l’agrémenter.
  • Le riz au lait : tout comme en Espagne, il existe sur l’île un dessert qui séduit tous les Cubains. En effet, avec sa consistance crémeuse, des doux arômes de vanille et sa légère pointe de cannelle, le riz au lait rafle tous les suffrages en termes de gourmandise.
  • Les boissons sucrées : cela serait mentir que de dire que la gastronomie cubaine ne laisse pas la part belle aux cocktails et autres boissons sucrées. En effet, avec des matières premières de qualité comme les fruits exotiques ou la canne à sucre, les cocktails à Cuba sont une pure merveille.

Les plats typiques


La cuisine cubaine est riche et très variée du fait de la présence importante de produits frais ou de fruits de toute nature. Il n’en demeure pas moins que certains plats sont des incontournables et sont typiques de « l’île crocodile » :

  • La ropa vieja : ce plat est pour ainsi dire le plat des grandes occasions. Élabore avec de la viande de bœuf correspondant à la texture de notre paleron un peu filandreux, ce morceau de viande est cuit dans un bouillon agrémenté de nombreuses épices. La viande est ensuite servie avec des olives et des poivrons et avec du riz.
  • L’ajiaco : ce plat est un autre plat incarnant parfaitement la gastronomie cubaine. C’est l’un des plats les plus complets, car on y retrouve toutes les déclinaisons d’accompagnement allant du riz au manioc en passant par les patates douces ou les haricots. On y rajoute de la viande de porc, des oignons et des tomates, ainsi qu’une palette complète d’herbes aromatiques.
  • L’ananas “farci à la cubaine” : mélange subtile de sucré- salé, cette recette est l’une des recettes phares de l’île. Dans le cas de cette recette, l’ananas est farci avec de la viande hachée de bœuf ou avec du jambon revenus dans du beurre et des oignons pour le faire légèrement caraméliser.

Cuba charme par son patrimoine culturel et par ses nombreux édifices fabuleux c’est une certitude, mais le soir venu c’est sans nul doute la gastronomie cubaine qui prend le dessus. C’est souvent le mélange des saveurs et des épices qui la rend si délicieuse. Il serait inconcevable lors d’un circuit à Cuba de ne pas satisfaire ses papilles.


Autres conseils pratiques pour organiser au mieux votre séjour à Cuba

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

19930

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

131538

voyageurs nous ont fait confiance

Haut