Les secteurs d'activité à Cuba

Longtemps pénalisée et fragilisée par l’embargo américain, l’économie à Cuba a eu beaucoup de peine à se développer. Aujourd’hui, les relations commerciales reprennent et la fréquentation touristique est en très nette hausse. Si ce secteur tertiaire représente de nos jours l’un des principaux secteurs d’activités de l’île, il n’en demeure pas moins que d’autres secteurs existent.

Le secteur agricole

Les principales activités du secteur primaire reposent sur deux cultures principales. L’une est la culture de la canne à sucre, qui depuis de nombreuses décennies régit l’île. Cette culture sucrière fut d’ailleurs à l’origine du développement de certaines villes comme ce fut le cas par exemple de Trinidad.

Une autre culture phare est bien évidemment celle du tabac, avec les célèbres cigares de Cuba. Plusieurs fabriques, bien que sous le contrôle de l’état, fournissent la majorité de la production. Les plantations de tabac donnent cette couleur si verdoyante aux plaines fertiles du centre de l’île.

Enfin, bien que peu développée la culture du café fait également partie des ressources économiques du pays. La rareté de cette production pourtant d’une excellente qualité, est due au fait que les plantations de café sont concentrées dans l’Ouest du pays, dans des zones difficiles d’accès.

Le secteur industriel

Marqué d’une façon évidente par l’industrie du tabac avec la présence de plusieurs fabriques qui élaborent les cigares dont la réputation internationale n’est plus à faire, le secteur industriel cubain repose sur quelques activités industrielles.

L’une d’entre elles est par exemple l’industrie pharmaceutique qui représente une part importante dans les exportations cubaines. En effet, Cuba exporte ses productions pharmaceutiques à une petite trentaine de pays et celles-ci sont reconnues par de nombreuses organisations sanitaires.

Le reste de son activité industrielle est issu de la transformation des ressources agricoles et minières. Ainsi, on trouve beaucoup d’activité dans l’agroalimentaire, dans la production de ciment, d’engrais ou encore dans le textile.

Le tourisme

Le secteur d’activité qui se trouve en plein essor sur l’île de Cuba est sans nul doute le tourisme.

Depuis plusieurs années, l’affluence touristique à Cuba s’est considérablement améliorée. Il y a de fortes chances pour que la levée de l’embargo américain ait joué en faveur de cette fréquentation en hausse. Une grande partie des touristes arrivent du Canada et des Etats-Unis, et viennent très facilement à Cuba du fait de la proximité de l’île.

Afin de répondre à la demande croissante des touristes, le pays s’est également engagé dans une vaste opération de rénovation des hôtels. Sur les côtes, de vastes complexes ont vu le jour par exemple à Varadero qui fait partie des plus belles stations balnéaires ou à Guardalavaca.

Ainsi, les programmes touristiques se sont développés pour fournir le meilleur des activités touristiques, car l’île regorge de lieux somptueux.

Le commerce extérieur

Du fait de sa superficie très importante, Cuba est la plus grande île des Caraïbes. Cette position lui permet d’entretenir de bonnes relations commerciales notamment avec l’Amérique du Sud et plus particulièrement le Venezuela.

Outre le sucre et le tabac, Cuba peut exporter quelques-unes de ses richesses énergétiques, comme c’est le cas du Nickel par exemple. Depuis plusieurs années, le pays vise à augmenter et à développer ces exportations pour en tirer les ressources économiques financières nécessaires.

La pêche fait également partie des nombreuses exportations du pays. Il faut dire que la qualité exceptionnelle des eaux cristallines fournit un excellent écosystème à la faune maritime. La langouste de Cuba, les crevettes, mais également de multiples poissons fournissent de nombreuses ressources économiques au pays.

Peu à peu et le temps aidant, Cuba réapprend à nouer des relations avec les pays étrangers. Si son plus gros développement et son activité première restent le tourisme du fait de la beauté de ses paysages ou de ses parcs naturels, Cuba renforce peu à peu ses autres secteurs d’activités pour continuer à maintenir son essor.


Autres informations sur l’économie cubaine

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21129

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

139451

voyageurs nous ont fait confiance

Haut