Les risques naturels à Cuba

Cuba est une île située au cœur des Caraïbes qui possède une culture et des coutumes qui lui sont propres. Chaque année, elle attire de nombreux visiteurs qui font le déplacement du monde entier pour admirer sa beauté mais aussi faire le plein de découvertes et de dépaysement. Cuba est en effet une destination idéale pour passer un séjour hors du commun et pour faire de nombreuses visites et activités. Que vous désiriez vous y rendre seul, en famille ou entre amis, il vous faudra cependant vous montrer vigilant face aux dangers naturels qui peuvent sévirent à différentes périodes de l’année. Les risques naturels sont peu fréquents à Cuba mais peuvent se révéler très graves et même meurtriers. Vous trouverez dans cet article les différents risques auxquels vous devrez faire attention durant votre séjour à Cuba.

Les cyclones et les ouragans à Cuba

Cuba est une île est celle-ci est donc souvent victime de cyclones de forte intensité, notamment durant les mois de septembre et d’octobre. Le climat de l’île est tropical et durant la période humide (en été et au début de l’automne), les cyclones ne sont pas rares. Il faut savoir que les régions les plus touchées par ce phénomène naturel sont la province de Pinar del Río, mais aussi l’île de la Jeunesse et enfin la province de La Havane. Assez fréquents, les cyclones sont très bien gérés par les autorités locales qui savent les prévoir bien l’avance afin d’assurer la sécurité de la population. L’essentiel des dégâts est souvent d’ordre naturel ou matériel et peu de victimes sont heureusement à déplorer. Même si cela peut arriver, les plus gros cyclones sont tout de même très rares sur l’île.

Autre risque naturel auquel vous pourrez être confronté est celui des ouragans qui sévissent parfois sur l’île de Cuba. Toujours à cause de son climat tropical, les ouragans se déclarent le plus souvent à la fin de la période humide et au début de l’automne (soit souvent durant le mois d’octobre). L’ouragan Matthew a d’ailleurs dernièrement frappé l’île et aucune perte humaine n’a été comptabilisée car les autorités locales savent très bien gérer ce risque naturel. Cuba dispose d’un très bon système de prévention pour les ouragans mais aussi d’un très bon système d’alerte locale afin d’assurer au mieux la sécurité des habitants et celle des touristes. Ainsi, il vous suffira de suivre les consignes à la lettre pour éviter le moindre danger.

Les pluies diluviennes et les risques d’inondation

Durant la saison humide, donc au cours de l’été mais surtout à l’automne (jusqu’à fin octobre environ), les pluies diluviennes sont assez fréquentes sur l’île. Même si souvent celles-ci sont gérées sans problème, elle peuvent parfois se montrer meurtrières car elles balaient tout sur leur passage. Aussi, pour éviter tout risque lorsque les pluies de fort densité s’abattent sur Cuba, il est très important de rester à l’abri et de ne sortir de votre habitation sous aucun prétexte. Les autorités locales possèdent un très bon dispositif d’alerte et vous serez toujours très bien informé de l’évolution de la situation en temps et en heure.

Enfin, ces pluies diluviennes peuvent entraîner de graves conséquences comme des inondations parfois très graves. L’île peut durant plusieurs jours se retrouver totalement noyées sous les eaux et souvent, le vent s’en mêle. Aussi, soyez toujours bien vigilants dès lors que vous entendez parler de fortes pluies à venir sur l’île.

Même si de nombreux risques naturels peuvent toucher l’île, Cuba possède de très bons dispositifs de sécurité afin d’éviter tous les dangers. Vous serez toujours tenu informé et les autorités se feront un devoir d’assurer votre bien-être.


Autres risques à éviter lors d'un circuit à Cuba

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21129

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

139451

voyageurs nous ont fait confiance

Haut