La population de Cuba

Issu d’un mélange de peuples et plus particulièrement d’un mélange entre les Espagnols venus coloniser l’île et les Africains déportés durant l’esclavage transatlantique, le peuple cubain est constitué en grande majorité de métisses et de noirs. Les flux migratoires qui se sont succédé ont contribué à gonfler la population cubaine qui, pour la majorité se concentre dans les deux plus grandes villes de l’île, à savoir La Havane et Santiago de Cuba.

La démographie de Cuba

Découvrez nos suggestions d’itinéraires à Cuba :


Forte de ces mouvements migratoires, la population cubaine est très importante et se monte en 2015 à 11 254 000 habitants environ. En termes de répartition ethnique, elle compte 51 % de métisses, 31% de blancs, 11% de noirs et le reste est constitué par des Amérindiens ou des asiatiques.

Aujourd’hui, ces chiffres se sont stabilisé avec une croissance démographique qui affichait en 2016 0.130 % de l’an, pour une densité de 102.31 habitants/km².

L’espérance de vie était de 78.45 ans en 2014, le taux de natalité est de 11.10 %. Avec un taux d’alphabétisation de 100%, la langue officielle utilisée par les Cubains est l’Espagnol.

Les cubains et le tourisme


Les Cubains sont connus pour leur caractère très sociable, se comportant avec les touristes comme ils se comporteraient avec des amis de longue date et pour leur sens de l’hospitalité. De nombreux Cubains transforment d’ailleurs leur maison en « casas particulares », sorte de chambres chez l’habitant, pour y accueillir les nombreux touristes.

Toutefois, le pays a encore du mal à s’ouvrir complètement aux touristes, dans le sens où, outre la monnaie internationale réservée uniquement aux touristes nommée peso convertible, il y a également des bus qui leur sont interdits et des campings qui leurs sont totalement réservés etc. Les cubains tendent à développer le tourisme, mais en même temps ils en sont tenus à l’écart.

Les religions pratiquées à Cuba

Du fait de la présence importante d’Espagnols sur le sol cubain, il semble tout à fait normal que la première religion dans le pays soit le catholicisme. Même si bon nombre de Cubains ne sont pas de fervents pratiquants, il n’en demeure pas moins que cette religion influence les comportements.

Malgré une forte présence de prêtres catholiques et de très nombreuses églises, qui font par ailleurs le patrimoine culturel de l’île, les Cubains se tournent plus spontanément vers une religion venue des traditions ancestrales et proche de la pratique vaudou : la Santeria. Ce syncrétisme religieux a également des traits communs avec la Macumba du Brésil et le Candomblé. Cette croyance est apparue à Cuba avec l’arrivée des différents esclaves d’origine africaine.

La diaspora cubaine

C’est en direction des Etats-Unis que les Cubains ont le plus migré, s’y intégrant parfaitement. Il faut dire que dans ce pays, ils ont trouvé bon nombre de libertés qu’ils n’avaient pas chez eux, comme le droit par exemple de pouvoir s’exprimer au travers d’un vote.

Une majorité de Cubains sont installés en Floride et notamment à Miami, du fait de la proximité de cet Etat avec l’île. En tout et pour tout, on compte environ 2 millions de Cubains qui vivent aux Etats-Unis. Les premiers à s’être exilés sont les membres de la haute bourgeoisie, les médecins et une majorité de personnes appartenant à la classe moyenne.

D’autres ont choisi de s’exiler vers l’Espagne pour environ 115 000 Cubains, 32 000 ont opté pour l’Italie, 14 000 sont au Mexique et l’on compte environ 11 000 Cubains au Canada.

L’assouplissement du régime politique de Cuba, ainsi que les relations renouées avec plusieurs pays ont facilité l’exode des Cubains qui aspirent à des libertés plus importantes et à un niveau de vie beaucoup plus décent.


Autres informations sur Cuba

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

22139

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

146117

voyageurs nous ont fait confiance

Haut