Cuba

Implantée en plein cœur de la mer des Caraïbes, l’île de Cuba est un lieu fantastique et une destination des plus prisées. Faire un voyage Cuba est l’occasion de découvrir des paysages extraordinaires et d’aller à la rencontre d’un peuple qui connut de nombreux tumultes, mais qui a su faire de son héritage culturel et historique un véritable trésor.

La géographie de Cuba

La beauté de Cuba tient à ses paysages somptueux et aux multiples formes.

Aux vastes et longues plages de sable fin des côtes qui plongent dans la mer des Caraïbes s’opposent les reliefs escarpés des célèbres Sierras qui donnent à l’île de Cuba son allure dentelée. En contraste aux magnifiques plages de Varadero ou de Guardalavaca se dressent majestueux les sommets de la Sierra Maestra, dont le plus haut est le Pico Turquino, qui eux-mêmes vont dominer de magnifiques plaines fertiles verdoyantes abritant les cultures de tabac ou de canne à sucre.

Dans cet environnement d’une beauté exquise se développent une flore et une faune aux nombreuses espèces pour la plupart endémiques ou uniques au monde. Leur développement est très probablement dû à ce climat subtropical qui baigne l’île et les villes remarquables de Trinidad, de La Havane ou encore de Santiago de Cuba. Des villes chargées d’histoire et qui forment aujourd’hui la richesse de Cuba.

La culture à Cuba

La culture à Cuba repose sur la préservation de traditions, du savoir-faire et de festivités qui remontent parfois à des décennies, voire des siècles. Ils font partie d’un héritage précieux laissé par des civilisations aux origines africaines, portugaises ou autres encore.

Les Cubains se plaisent à faire de la culture du tabac et de la confection des cigares, une valeur incontestée et à en faire la signature de l’île. C’est également le cas pour le rhum ou par la cuisine cubaine aux saveurs multiples et si délicieuses.

Côté festivités, les Cubains aiment les grandes processions et les carnavals qui donnent lieu à de véritables moments de liesse entre danses et musiques aux rythmes de salsa ou latino, qui font elles aussi partie de la culture cubaine. Tout le pays vibre lors du carnaval de Santiago de Cuba ou lors de parandas de Remedio. Des festivités ancrées dans les mœurs, qu’il faut absolument découvrir.

L’économie de Cuba

L’économie cubaine repose sur 3 secteurs essentiels, le secteur agricole, le secteur industriel et enfin le secteur tertiaire.

Le secteur tertiaire est principalement marqué par le tourisme et par les services s’y rapportant. Depuis quelques années, le gouvernement s’est même lancé dans un vaste programme de rénovation des structures hôtelières. Ainsi, les plus grandes implantées sur la côte offrent des services de grande qualité.

Pour ce qui est du secteur agricole, il est principalement basé sur la culture du tabac et de la canne à sucre, ainsi que sur l’exploitation de quelques ressources minières dédiées principalement à l’exportation.

Enfin, le secteur industriel est principalement constitué par les produits pharmaceutiques et par la transformation des matières premières en produits finis.

La levée de l’embargo américain et le développement de nouvelles relations commerciales internationales redonnent à Cuba un second souffle économique.

La population de Cuba

Si l’histoire de Cuba laisse des traces dans son patrimoine culturel et historique, elle le fait également d’un point de vue ethnique. En effet, la population cubaine du fait de ses vagues successives de colonisation et d’immigration, est un mélange de multiples influences.

Aujourd’hui elle tend à se stabiliser, mais compte néanmoins 11 254 000 habitants environ.

Si bon nombre de Cubains se sont exilés pour trouver des conditions de vie meilleures, ceux qui sont restés sur l’île, tentent de trouver des ressources économiques en vivant du tourisme. Très sociables, les Cubains font par exemple de leur habitation, des structures d’accueil pour les touristes.

L’histoire de Cuba

Depuis que Cuba a été découverte par Christophe Colomb puis à l’arrivée de Diego Velasquez fondant les principales villes au nom de la couronne espagnole, l’île n’a eu cesse d’être l’emprise de différents empires. Chacun voyait en Cuba un moyen de faire diversifier ses ressources économiques en exploitant bien évidemment à outrance celles de l’île.

Durant des siècles, Cuba fut aux mains de la bourgeoisie anglaise ou espagnole qui exploita les plantations de canne à sucre ou de tabac et fut terre de convoitise entre différents grands empires qui se livrèrent des batailles sans merci pour en prendre le contrôle économique.

Le début des mouvements révolutionnaires menés par Fidel Castro, Che Guevara et Raul Castro qui permet au pays de se libérer du joug du régime de Batista ou de la domination américaine s’inscrit dans le livre blanc des différentes batailles livrées pour le pouvoir. La bataille de la Baie des cochons, les missiles de Cuba, sont autant d’épisodes sanglants.

Libérée d’un côté, mais sous un totalitarisme absolu de l’autre, Cuba voit ses institutions se développer et prospérer. L’arrivée de Raul Castro au pouvoir est le début d’une nouvelle ère, avec plus de libertés et d’opportunités économiques.

Aujourd’hui, la levée de l’embargo américain place le pays sous de meilleurs hospices avec une embellie au niveau des relations commerciales et diplomatiques.

Les langues parlées à Cuba

À Cuba, la langue majoritairement parlée est l’espagnol. Réviser quelques mots d’espagnol avant de partir faire un séjour sur cette île merveilleuse ne sera pas inutile, même si parfois vous aurez tout de même du mal à comprendre ce que l’on vous dit, s’il s’agit là d’expressions locales. Une fois l’habitude prise que les Cubains coupent les « S » finaux et après avoir compris que « chavito » ou « baro » signifie « dinero », il est facile de trouver ses marques.

Face à l’espagnol, le créole haïtien est l’autre langue la plus parlée sur l’île, car 300 000 personnes le parlent au quotidien. En tendant bien l’oreille, il est possible d’entendre du créole haïtien dans des chants et avec les chorales haïtiennes bien entendu.

Enfin, l’anglais commence à se répandre de plus en plus. Jusqu’alors parlé principalement par les hommes d’affaires, un vaste programme d’apprentissage se développe dans les écoles. Longtemps ignoré du fait de l’embargo américain, l’anglais devient désormais un incontournable suite aux nouvelles relations économiques.

Cuba a tout aujourd’hui pour devenir l’une des plus belles destinations touristiques au monde. Des paysages somptueux, des villes aux trésors multiples et chargées d’histoire, offrant à qui veut le découvrir des trésors inestimables. Les infrastructures hôtelières se développent et se font des plus confortables et le pays connaît un nouvel essor. C’est quand, le prochain vol pour Cuba ?


Autres informations utiles pour préparer un voyage à Cuba

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

20882

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

137821

voyageurs nous ont fait confiance

Haut