Comportements à éviter lors de votre circuit à Cuba

Lorsque l’on part à l’étranger on aurait tendance à se comporter tout naturellement comme chez soi, sauf que dans tout pays les coutumes sont différentes et des codes bien particuliers existent. Ces codes définissent les règles de savoir-vivre et permettent de passer un bon séjour sans froisser quiconque ni créer d’incident diplomatique. A cuba comme ailleurs, ces codes d’éthique existent et mieux vaut les suivre. Quels sont les comportements à éviter lorsque l’on est en circuit à Cuba ?

En public ou dans la rue

  • Acheter des cigares dans la rue : même si cela peut vous paraître très tentant du fait des prix attractifs, n’achetez pas de cigare directement dans la rue et qui plus est à un inconnu. En effet, seuls les cigares achetés dans les fabriques nationales sont des authentiques. Attention en passant la douane, vous pouvez en ramener seulement 50.
  • Parler politique : si le pays tend à se libérer un peu, tout n’est pas encore bon à dire. Parler politique en public ne se fait surtout pas, qui plus est quand il s’agit de parler du régime cubain. De plus, la délation y va bon train.
  • S’impatienter : S’il y a deux choses qui exaspèrent un Cubain, c’est se faire doubler dans une file d’attente et se prendre une réflexion parce qu’il est en retard. Dans le premier cas, demandez qui est la dernière personne dans la file d’attente et dans le second, prévoyez un bon quart d’heure de retard en cas de RDV.
  • Prendre des photos d’un militaire : si la relève de la garde devait exister à Cuba, vous ne pourriez pas prendre de photo. A Cuba, il est formellement interdit de photographier les militaires ou les bâtiments militaires. Vous pourriez être considéré comme un espion.

Face à un Cubain


Les Cubains vous vous en rendrez vite compte, sont des gens des plus chaleureux. Sous leurs faux airs de nonchalance, certains comportements peuvent vite heurter un Cubain quand vous être face à lui.

  • Etre sur la défensive : dans le langage populaire, le Cubain emploi beaucoup de petits sobriquets à base de mots que vous réserveriez à un conjoint ou à un proche. Ils donnent du Cariño (chéri), Mi vida (ma vie) ou Mi corazon (mon coeur) à tout bout de champs. Ne prenez pas cela pour argent comptant.
  • Ne pas parler l’Espagnol chez l’habitant : de nombreux Cubains parlent Français de par leur éducation ou parce qu’ils se sont intéressés à la culture française, mais la majorité parle l’Espagnol et estime que c’est à vous de faire l’effort de parler leur langue.
  • Arriver sans rien chez un Cubain : si vous devez résider chez l’habitant ou qu’un Cubain vous invite à manger ou dormir chez lui, n’arrivez jamais chez lui les mains vides, c’est très mal vu et heurterait les susceptibilités. Du même acabit, si vous devez être hébergé en ‘casa particular’ prévoyez de venir avec une lampe torche. Vous vous ferez des amis !
  • Choisissez bien votre emplacement à la plage : étendre sa serviette sur le sable de la plage relève d’une attention toute particulière. En effet, veillez bien à ne pas le faire à côté d’une femme seule, car elle pourrait être considérée comme étant entrain de racoler.

Il serait vraiment dommage de gâcher un si beau voyage à Cuba à cause de quelques anicroches avec la population ou les autorités cubaines. Pensez que les cubains sont très traditionalistes, pudiques, respectueux de l’ordre et des convenances et tout devrait se passer à merveille.

Veillez également à ce que vous souhaitez importer sur le sol cubain ou ramener de là-bas, il y a certains produits qui sont totalement interdits ou limités en quantité.


Autres règles de savoir-vivre à connaître

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21378

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

141094

voyageurs nous ont fait confiance

Haut